Jeudi 4 juillet, en commission permanente, les élus départementaux ont approuvé les nouveaux noms de quatre collèges ouverts en 2023 à Toulouse (Saint-Simon et Guilhermy), Beauzelle et Seysses.

> Le collège de Saint-Simon à Toulouse sera nommé “Jeanne et Jean-Phillippe”.  

Jeanne (1909-1979) et Jean PHILIPPE (1905-1944) résistants dès 1940, engagés dans plusieurs réseaux de renseignements et d’évasion belge, français, puis polonais sont arrêtés par la gestapo en 1943. Jean Philippe sera fusillé en avril 1944 et Jeanne déportée au camp de Ravensbrück. À son retour, elle poursuit ses engagements politiques et mémoriels.

> Le collège Guilhermy à Toulouse sera nommé “Sabine Weiss”. 

Sabine WEISS (1924-2021) est une grande photographe franco-suisse disparue en décembre 2021 à l’âge de 97 ans. Au fil d’une longue carrière de photographe, à la fois éclectique et internationale, Sabine Weiss n’a eu de cesse de mettre en avant sa légitimité d’artisan photographe qui plus est dans un monde essentiellement masculin. Durant près de quatre-vingts ans elle a mené sa carrière sous le signe de la curiosité, de la rencontre et de l’empathie.

> Le collège de Beauzelle sera nommé “Elisa Deroche”.

Elisa DEROCHE (1882-1919), connue sous le pseudonyme “baronne Raymonde de Laroche”, née à Paris, est la première femme à obtenir le brevet de pilote en France en 1910. Elle s’est distinguée aux cotés des grands noms qui ont marqué les débuts de l’aviation comme Louis Blériot, Orville et Wilbur Wright, ou encore Henry Farman, Son enthousiasme et sa détermination l’ont conduit à obtenir de nombreux records féminins en distance et en altitude et faire d’elle une pionnière dans l’univers de l’aviation.

> Le collège de Seysses sera nommé “Ginette Kolinka”. 

Ginette KOLINKA, née le 4 février 1925 à Paris, est une survivante du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Après avoir rejoint une association d’anciens déportés au début des années 2000, Ginette Kolinka décide de raconter la Shoah. Elle devient alors une ambassadrice de la mémoire, en parcourant inlassablement la France pour raconter son histoire aux collégiens et lycéens afin qu’ils deviennent à leur tour passeurs de mémoire.