Jeudi 16 novembre,Sébastien Vincini, président du Conseil départemental et Arnaud Leclerc, directeur académique des services de l’Éducation nationale, ont signé une convention pour unir leurs forces dans la lutte contre le harcèlement scolaire dans les collèges.

Depuis la rentrée scolaire 2023, le Département déploie, en complément du programme pHARe de l’Éducation nationale, de nouvelles actions dans les collèges haut-garonnais pour mieux prévenir et repérer les situations de harcèlement, à destination des élèves, des parents et des professionnels concernés.
Ce plan prévoit notamment le déploiement de 18 jeunes volontaires en service civique spécifiquement formés aux problématiques du harcèlement qui interviendront dans 20 établissements ciblés en lien avec l’Éducation nationale. Le Conseil départemental a également distribué début novembre un guide pédagogique et d’orientation sur le harcèlement aux 68 000 collégiens haut-garonnais, ainsi que d’un catalogue de 35 actions de sensibilisation au harcèlement à destination des enseignants.

La signature d’une convention entre un Département et l’Éducation nationale sur le harcèlement scolaire est une première en France. Elle permet de renforcer et de coordonner les moyens pour lutter plus efficacement contre le fléau du harcèlement qui touche un jeune sur cinq.

“L’école de la République n’est pas seulement un lieu d’apprentissages des connaissances, c’est également un lieu d’apprentissage de la vie. Il relève de notre responsabilité collective de donner à nos jeunes tous les outils pour leur permettre de rêver sereinement à leur avenir, de s’épanouir et de réussir en tant qu’humain et en tant que citoyen.
C’est le sens du nouveau plan que nous mettons en œuvre depuis septembre 2023 pour mieux prévenir et lutter contre le harcèlement scolaire, en complément du programme pHARe de l’Éducation nationale. Je me réjouis du partenariat noué avec l’Académie de Toulouse qui nous permettra de travailler ensemble pour l’apaisement du climat scolaire dans les collèges de Haute-Garonne”, déclare Sébastien Vincini, président du Conseil départemental.